Catégorie : Opinions

AIDS 2018 : Le bon et le mauvais

Par Sean Hosein

Sean Hosein, le rédacteur scientifique et médical de CATIE

À l’occasion du Congrès international sur le sida (AIDS 2018), qui s’est déroulé cette année à Amsterdam, aux Pays-Bas, nous avons été témoins de plusieurs développements clés dans la réponse mondiale au VIH. Nous avons également constaté le recul de nos efforts pour prévenir les infections et améliorer la vie des personnes vivant avec le VIH.

De la science clinique à l’épidémiologie, en passant par les droits humains et la défense des droits, voici quelques nouvelles saillantes, bonnes et mauvaises, rapportées à AIDS 2018.

Éliminer l’hépatite C parmi les immigrants et nouveaux arrivants au Canada : comment le modèle directeur de CanHepC va influer sur mon travail

Par Fozia Tanveer

Le Réseau canadien sur l’hépatite C (CanHepC) dirige un effort national pour établir un modèle directeur consensuel afin d’atteindre les cibles de l’Organisation mondiale de la Santé consistant à éliminer l’hépatite C d’ici 2030. Le modèle directeur vise à guider les divers intervenants à l’aide d’objectifs spécifiques et mesurables touchant les actions nécessaires pour répondre à l’hépatite C dans divers contextes au Canada. Je suis ravie que la version préliminaire paraisse cet automne, car mon travail en bénéficiera grandement.

Autochtoniser la recherche : la conférence Pratiques sages

Par Laurie Edmiston

L’an dernier, le rassemblement annuel du Réseau canadien autochtone du sida (RCAS) avait pour thème « Transformer les approches holistiques en santé autochtone ».

Ce rassemblement de personnes des Premières Nations, Métis et Inuit combine une réunion d’affaires, une rencontre de personnes autochtones vivant avec le VIH et la conférence « Pratiques sages » sur la recherche.

Mais surtout, c’est un rassemblement de collègues qui sont devenus des amis, de clients qui sont devenus des pairs, de personnes vivant avec le VIH qui sont devenues des leaders communautaires, et de membres d’une grande famille. Des Aînés y accueillent les participants sur leurs terres ancestrales et des enfants sont également présents – les plus jeunes jouent entre eux et les plus âgés apprennent et participent avec leurs mères.

Inclusion et respect – Apprécier le rôle que jouent les personnes vivant avec le VIH auprès des partenaires de recherche

Une bénévole de Victorian AIDS Council à une marche communautaire.

par Brent Allan, Laurel Sprague, Suzy Malhotra and Rebecca Matheson

Les partenariats que nous, personnes vivant avec le VIH, avons forgés avec les chercheurs sont un pilier qui a favorisé l’essor de la riposte au VIH. L’heure est venue de réitérer les principes de l’inclusion et du respect et de s’y réengager, dans la tenue des recherches qui touchent nos vies et la présentation de leurs résultats.

Le crystal meth, parlons-en

par Martin Bilodeau

Si la dépendance psychologique au crystal est puissante, son association intime avec le cul, dans la communauté gaie, doit être nommée, reconnue et abordée, puisque tout simplement, l’un peut être le revers qui fait rechuter l’autre.

Si une substance peut devenir problématique en soi, il demeure impératif de prendre en compte les facteurs intersectionnels en jeu dans la relation à sa consommation.

De même, le facteur technologique des modes de rencontre et de livraison de baise et de drogue à domicile doit être pris en considération dans notre compréhension du sujet et ce, sans stigmatisation.