Catégorie : Opinions

Stimulus 2018 – Réflexions sur la première conférence nationale sur la réduction des méfaits du Canada

La crise des surdoses se poursuit au Canada et a emporté près de 4 000 vies au cours de la dernière année uniquement. Au milieu de cette urgence, plus de 1 000 travailleurs de première ligne se sont rassemblés à Edmonton, le mois dernier, pour Stimulus Canada – la première conférence nationale canadienne sur la réduction des méfaits et les politiques sur les drogues.

Assez des excuses : les gens ont le droit de savoir qu’I=I

par John McCullagh

« Le temps des excuses est révolu. Il est très, très clair que le risque est de zéro. Si vous suivez un traitement antirétroviral suppressif, alors vous êtes non contagieux sexuellement. » – Dre Alison Rodger, University College London, auteure principale de PARTNER 2, lors d’une présentation au 22e Congrès international sur le sida, à Amsterdam, le 25 juillet 2018.

On peut difficilement surestimer la force de ce message pour les personnes qui vivent avec le VIH, comme moi, car il transforme ce que signifie vivre avec le VIH. En effet, il ouvre la voie à des choix sociaux, sexuels et génésiques que nous et nos partenaires n’aurions jamais cru possibles. Ce message encourage les personnes vivant avec le VIH à amorcer un traitement et à le poursuivre afin de protéger leur santé et celle de leurs partenaires sexuels. Il nous permet de transformer notre perception de nous-mêmes et la façon dont nous sommes perçus par notre famille, nos amis, nos partenaires sexuels actuels ou potentiels, et par les gens en général.

Five factors that help improve relationships between supervised injection services and local police

By Tara Marie Watson and Carol Strike

Supervised injection services (SIS) provide safer spaces for people to inject drugs and help reduce the risk of overdose and behaviours linked to HIV and hepatitis C. Now more than ever, as Canada continues to experience an overdose crisis that took nearly 4,000 lives in 2017, people who use drugs need barrier-free access to these services. Policing practices – such as arresting people near harm reduction programs – can be major barriers to SIS attendance and operation.

We recently completed a study focused on how to improve SIS-police relationships. For this research, we interviewed SIS managers, program coordinators and police liaisons in Europe, Australia, Quebec and British Columbia, reviewed international literature on harm reduction training for police, and conducted focus group consultations with Toronto-based SIS/harm reduction workers, people who inject drugs and police. Our multi-stakeholder team (including researchers, SIS managers, harm reduction workers and student trainees) used the information we gathered to identify factors that may help to improve relationships between SIS and local police. Here are our five recommendations:

AIDS 2018 : Le bon et le mauvais

Par Sean Hosein

Sean Hosein, le rédacteur scientifique et médical de CATIE

À l’occasion du Congrès international sur le sida (AIDS 2018), qui s’est déroulé cette année à Amsterdam, aux Pays-Bas, nous avons été témoins de plusieurs développements clés dans la réponse mondiale au VIH. Nous avons également constaté le recul de nos efforts pour prévenir les infections et améliorer la vie des personnes vivant avec le VIH.

De la science clinique à l’épidémiologie, en passant par les droits humains et la défense des droits, voici quelques nouvelles saillantes, bonnes et mauvaises, rapportées à AIDS 2018.