Category: Comment faire

Voici comment les prestataires de services peuvent soutenir les immigrants et les nouveaux arrivants pendant la COVID-19

En avril 2021, l’Alliance pour des communautés en santé et CATIE ont organisé un webinaire portant sur les approches en matière de santé communautaire afin de soutenir les immigrants et les nouveaux arrivants en Ontario pendant la pandémie de COVID-19. Nos intervenants ont abordé la manière dont les inégalités avaient eu de réelles incidences sur ces populations et les mesures que les travailleurs de première ligne pouvaient adopter pour les atténuer. Voici cinq points importants à retenir que les prestataires de services peuvent mettre en place dès à présent :

Pour en savoir plus...

Accessing PrEP: The PrEPStart program in Ontario

Over the past five years, Ontario has seen a steady increase in the number of people using pre-exposure prophylaxis (PrEP). Between January and March 2020, 8,413 people were on PrEP – up from 289 in 2015. While most of these people live larger cities like Toronto and Ottawa, PrEP use has also increased in regions across the province.

Pour en savoir plus...

Davantage d’options de dépistage du VIH au Canada

Le dépistage est une partie essentielle de la cascade de soins pour le VIH. Pour être arrimées aux services de traitement, de soins et de soutien, les personnes vivant avec le VIH doivent avoir reçu un diagnostic. Lorsqu’une personne a son diagnostic, un traitement efficace lui permettra de vivre longtemps et en santé, d’avoir des enfants séronégatifs et de ne pas avoir à craindre de transmettre le VIH à ses partenaires sexuels. Les personnes séronégatives qui courent un risque continu de contracter le VIH peuvent être aiguillées, entre autres, vers des services de prévention et de réduction des méfaits, au besoin.

Pour en savoir plus...

Cinq idées pour amplifier les services de lutte contre l’hépatite C au Canada

L’hépatite C peut être guérie. Les schémas thérapeutiques actuels sont très efficaces et faciles à suivre. Et ils présentent l’avantage supplémentaire de prévenir la transmission à d’autres personnes, ce qui permettra d’éliminer l’hépatite C au Canada. Cependant, pour bon nombre des personnes les plus marginalisées touchées par l’hépatite C au pays, notamment les utilisateurs de drogues, le traitement demeure hors de portée, ce qui est très déplorable. Les personnes les plus à risque sont aussi celles qui sont les plus souvent oubliées par les services de santé.

Pour en savoir plus...