Women + PrEP: 5 Important Facts

By Molly Bannerman

The emergence of PrEP has highlighted important gender inequalities in HIV transmission and HIV prevention. PrEP, or pre-exposure prophylaxis, is a drug that HIV-negative people (including women!) can take to help prevent HIV; however, most discussions about PrEP focus on men. Despite representing fewer new HIV infections than men, women also need innovative HIV prevention methods.

Travail du sexe des hommes et des personnes trans : décriminaliser et défaire les préjugés

par Jonathan Bacon

photo prise par Damien Ligiardi

Je me vois souvent contraint de commencer mes billets sur le travail du sexe en parlant du Grand Prix de F1 de Montréal.

Chaque année, dans la foulée du Grand Prix – et particulièrement l’année dernière, en juin – les médias se font un plaisir, sinon un devoir, de prendre d’assaut ce qu’ils perçoivent comme une violente augmentation de l’exploitation sexuelle et de la traite des femmes dans le cadre de ces évènements sportifs. Cette médiatisation s’inscrit dans une approche abolitionniste aux effets néfastes, ceux-ci incluant une surveillance accrue, des arrestations plus fréquentes et des risques de déportation plus élevés pour les travailleuse(-eur)s du sexe.

Trois raisons pour lesquelles CATIE appuie I=I en matière de transmission sexuelle du VIH

Par Camille Arkell

CATIE a récemment appuyé  la Déclaration de consensus de la campagne pour l’accès à la prévention, célébrant ainsi le fait que « indétectable égale intransmissible ». Mise de l’avant par un groupe de personnes dévouées vivant avec le VIH, cette déclaration révolutionnaire a poussé CATIE à réfléchir à ses propres messages sur la prévention de la transmission sexuelle du VIH.

Les données de recherche sur le traitement comme outil de prévention s’accumulent lentement depuis de nombreuses années. En tant qu’organisme voué à la diffusion d’informations fondées sur des données probantes, CATIE reconnaît que les preuves se rapportant à la charge virale indétectable sont maintenant tellement nombreuses que nous sommes obligés de faire un pas de plus dans nos messages. Nous pouvons donc dire ceci avec confiance : lorsqu’une personne sous traitement antirétroviral a une charge virale indétectable durable et qu’elle reçoit régulièrement des soins, elle ne transmet pas le VIH à ses partenaires sexuels.

Voici les raisons de notre adhésion au principe I=I :

There are thousands of people in Canada who are in a serodiscordant relationship, yet we know very little about their experiences and needs

By James Iveniuk

Marcus and David have been dating for three years. Marcus is HIV-positive and David is HIV-negative. David was worried when he told his parents that his new partner was HIV-positive, but after they saw how happy Marcus makes him, they have welcomed Marcus into their lives. At the same time, they still worry that their son may become infected.

Faith is living with HIV, and her partner, Scott, is HIV-negative. Faith often finds herself having to educate Scott on what she has to do to manage her condition and Scott has had difficulty understanding because information changes quickly. They fight more often — about sex, about health —and about where they see their relationship going.

These are hypothetical examples of two different types of relationships that involve HIV, yet many other couples have their own, unique experiences. So it is hard to know what kinds of experiences are the most common for people in these relationships.

Indétectable = Intransmissible – CATIE y adhère

Par Laurie Edmiston

Nous tous, ici, chez CATIE, et par le fait même les gens de partout au monde, célèbrent l’avancée la plus importante dans le monde du VIH depuis l’avènement du traitement combiné efficace il y a 20 ans : les personnes vivant avec le VIH et ayant une charge virale indétectable durable peuvent déclarer avec confiance à leurs partenaires sexuels qu’elles ne sont pas contagieuses! Le caractère « fabuleux » de cette annonce ne peut être sous-estimé. Avec ou sans condom, si vous êtes indétectable, vous ne transmettrez pas le VIH! Cette avancée change toute la donne et les personnes vivant avec le VIH peuvent fièrement partager cette information. Parallèlement, les fournisseurs de services travaillant dans le domaine du VIH doivent rapidement se mettre au niveau et partager largement cette info dans leurs communautés. CATIE élaborera davantage de ressources pour aider à partager cette nouvelle extraordinaire, alors restez à l’écoute! Entretemps, consultez les ressources sur la prévention à catie.ca et ajoutez le nom de votre organisme à la Déclaration de consensus de la campagne pour l’accès à la prévention. Passons le mot! Faites-vous tester, suivez un traitement, devenez indétectable et profitez de vos relations sexuelles!

 

Laurie Edmiston est directrice générale de CATIE, la source canadienne de renseignements sur le VIH et l’hépatite C.