Nous vivons une révolution de la prévention du VIH. Où est l’enthousiasme?

2015 09 01 - Marc-André LeBlancPar Marc-André LeBlanc

Nous sommes en pleine révolution de la prévention du VIH. Au cours des dernières années, nous avons acquis de nouveaux outils et de nouvelles informations pour prévenir le VIH, comme la prophylaxie pré-exposition (PrEP) et le fait de savoir qu’une charge virale indétectable réduit considérablement le risque de transmission.

Alors où est l’enthousiasme, en particulier dans les communautés les plus durement frappées par le VIH? Au Canada, les hommes gais et bisexuels ont 71 fois plus de chances de contracter le VIH que les autres hommes. Pourquoi les organismes qui desservent les hommes gais ne sont-ils pas plus nombreux à promouvoir ces nouvelles stratégies de prévention?

Des pratiques éclairées : Une approche autochtone à l’assemblée annuelle

Par Laurie Edmistonledmiston_1

Récemment, j’ai eu la chance d’assister à l’événement annuel du Réseau canadien autochtone du sida (RCAS), qui combinait leur assemblée annuelle, une réunion des personnes autochtones vivant avec le VIH/sida (caucus APHA), une conférence sur le renforcement des capacités et sur les « pratiques éclairées » et la conférence de recherche du Aboriginal HIV & AIDS Community-Based Research Collaborative Centre du RCAS. L’événement a rassemblé des Autochtones de partout au Canada participant à la réponse au VIH et à l’hépatite C. Même si j’y participe presque chaque année, ces rassemblements ne cessent de me captiver et de m’émouvoir.

La Conférence IAS 2015 : un moment décisif pour la réponse au VIH

Par Tim Rogers et Sean Hosein

tr-sh-blog-iasLa ville de Vancouver a été sous les feux de la rampe une fois de plus. La Conférence de la Société internationale du sida (IAS), cette année, vient possiblement de marquer un tournant pour notre réponse au VIH, ce qui n’est pas sans rappeler le Congrès international sur le sida de 1996 dans la même ville, et lors duquel les thérapies antirétrovirales (TAR) ont fait leur apparition sur la scène mondiale.

If a cure for the hepatitis C virus exists, does eradication become a public responsibility?

By Adam Cook

Adam Cook

Adam Cook is a policy researcher at the Canadian Treatment Action Council.

Since 2004 many patient groups and advocacy organizations have observed a day of awareness for viral hepatitis, but it was not until the 63rd annual World Health Assembly in 2010 that the World Health Organization officially declared July 28 as the international day to raise awareness, World Hepatitis Day (WHD). WHD is observed by agencies across the world seeking to address the global epidemic of viral hepatitis that impacts 400 million people worldwide.

L’hépatite C au Canada

Qu’est-ce que l’hépatite C? Au Canada, combien de personnes sont touchées par celle-ci?

Grâce à la Journée mondiale contre l’hépatite qui aura lieu le 28 juillet, les fournisseurs de services ont l’occasion de sensibiliser le public aux répercussions qu’a l’hépatite C à travers le Canada. Pour vous aider à transmettre le message aux communautés que vous desservez, CATIE a créé une série d’affiches infographiques.