Mot clé : Traitement

Connected patients, connected providers: Delivering comprehensive, coordinated, team-based care to people living with HIV in Canada

By Dr. Claire Kendall and Katie Ablett

Thanks to effective anti-HIV treatment, HIV has evolved into a chronic illness. However, people living with HIV often today also live with other physical and mental health conditions, which can be difficult to cope with, especially for those also coping with difficult socio-economic circumstances.

To provide quality care to people living with HIV and other long-term medical and social conditions, health-care providers not only need to ensure  that people living with HIV are engaged in quality health care, but we also need to enhance the capacity of Canadian HIV clinics to integrate and coordinate additional resources. By integrating and coordinating resources, we help address the needs of a whole person —needs that often cut across the various disciplines, specialties, sectors and systems that we have traditionally organized care around.

The good news is that through several interconnected research studies, our research team led out of the Bruyère Research Institute in Ottawa has shown that the complex health and social care needs of people living with HIV can be met –and, in fact, are being met –by various care models, settings and teams working in HIV clinics across Canada.

Indétectable = Intransmissible – CATIE y adhère

Par Laurie Edmiston

Nous tous, ici, chez CATIE, et par le fait même les gens de partout au monde, célèbrent l’avancée la plus importante dans le monde du VIH depuis l’avènement du traitement combiné efficace il y a 20 ans : les personnes vivant avec le VIH et ayant une charge virale indétectable durable peuvent déclarer avec confiance à leurs partenaires sexuels qu’elles ne sont pas contagieuses! Le caractère « fabuleux » de cette annonce ne peut être sous-estimé. Avec ou sans condom, si vous êtes indétectable, vous ne transmettrez pas le VIH! Cette avancée change toute la donne et les personnes vivant avec le VIH peuvent fièrement partager cette information. Parallèlement, les fournisseurs de services travaillant dans le domaine du VIH doivent rapidement se mettre au niveau et partager largement cette info dans leurs communautés. CATIE élaborera davantage de ressources pour aider à partager cette nouvelle extraordinaire, alors restez à l’écoute! Entretemps, consultez les ressources sur la prévention à catie.ca et ajoutez le nom de votre organisme à la Déclaration de consensus de la campagne pour l’accès à la prévention. Passons le mot! Faites-vous tester, suivez un traitement, devenez indétectable et profitez de vos relations sexuelles!

 

Laurie Edmiston est directrice générale de CATIE, la source canadienne de renseignements sur le VIH et l’hépatite C.

Propager les bonnes nouvelles au sujet du traitement et de la prévention du VIH

Par Laurie Edmiston

ledmiston_1-239x300

De bonnes nouvelles? Il y en a plusieurs à signaler, à l’occasion de la Journée mondiale du sida de 2016.

La science du traitement et de la prévention du VIH a marqué des progrès inspirants pour les organismes qui offrent des services nécessaires aux personnes vivant avec le VIH et à celles qui sont à risque de le contracter.

Nous savons que l’amorce d’un traitement dès que possible après le diagnostic de l’infection offre des bienfaits de santé considérables pour les personnes vivant avec le VIH. Un traitement précoce et une bonne observance thérapeutique afin de maintenir une charge virale indétectable permettent à une personne séropositive de vivre longtemps et en santé. Une étude historique du nom de START (Strategic Timing of Antiretroviral Treatment/Choix stratégique du moment de commencer le traitement antirétroviral) a conclu que l’amorce immédiate du traitement, dès le moment du diagnostic d’infection à VIH, réduit considérablement le risque de maladie grave.