Mot clé : Prévention du VIH

HIV criminalization and the newly launched expert consensus statement: Bringing science to justice

By Richard Elliott

One of the highlights of last month’s 22nd International AIDS Conference in Amsterdam (AIDS 2018) was the release of the “Expert consensus statement on the science of HIV in the context of criminal law”. In this statement, 20 eminent world scientists — including two leading Canadian researchers — provided their conclusive opinion on the low-to-no possibility of a person living with HIV transmitting the virus in various situations, including via sexual acts. Published in the peer-reviewed Journal of the International AIDS Society, the statement describes the current evidence on HIV transmission, treatment effectiveness and forensics so that HIV-related science may be better understood in criminal law contexts. You can learn more about the evidence in the statement from the short summary and a Frequently Asked Questions document, both available here.

AIDS 2018 : Le bon et le mauvais

Par Sean Hosein

Sean Hosein, le rédacteur scientifique et médical de CATIE

À l’occasion du Congrès international sur le sida (AIDS 2018), qui s’est déroulé cette année à Amsterdam, aux Pays-Bas, nous avons été témoins de plusieurs développements clés dans la réponse mondiale au VIH. Nous avons également constaté le recul de nos efforts pour prévenir les infections et améliorer la vie des personnes vivant avec le VIH.

De la science clinique à l’épidémiologie, en passant par les droits humains et la défense des droits, voici quelques nouvelles saillantes, bonnes et mauvaises, rapportées à AIDS 2018.

Le site d’injection supervisée de l’organisme montréalais Dopamine : bientôt un an déjà

Par Yanick Paradis

Depuis plus de 10 ans que nous attendions ce moment : les sites d’injection supervisée (SIS) sont arrivés! Nous y voilà rendus! Ça fait bientôt un an que nous sommes ouverts. Mise en contexte : les SIS sont un projet régional qui est chapeauté par plusieurs structures. Quatre organismes communautaires, dont Dopamine, et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal sont dans le coup et assurent les ressources humaines nécessaires pour mettre en place un tel service. Ceci dit, Dopamine est un organisme en réduction des méfaits qui travaille en prévention VIH, VHC et autres ITSS dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal depuis plus de 24 ans. Dopamine écoute, réfère et accompagne les gens au travers de leurs demandes. Les valeurs de l’organisme sont l’humanisme, la solidarité et la proximité. Le SIS offre une complémentarité à l’offre de service de soir, de 20 h à 1 h du matin, 7 jours sur 7.

PositiveLite.com: It’s gone, so what next?

by Bob Leahy

The PositiveLite.com team (from left to right): Rob Olver, Wayne Bristow, John McCullagh and Bob Leahy

It’s not  surprising that PositiveLite.com —what we called Canada’s online HIV magazine but it was, I’d argue, so much more —came to an end on March 31. It had been going for nine years.

It was a unique model run by people living with HV for people living with HIV. Most people thought we had big offices; in fact, we operated out of our own homes. We were independent in all senses of the word.

Tirer des leçons de la situation d’urgence créée par le VIH en Saskatchewan

Par Susanne Nicolay

Depuis 2009, la Saskatchewan figure en tête des provinces canadiennes ayant le taux le plus élevé de nouvelles infections au VIH et la plus importante proportion de personnes vivant avec le VIH. L’épidémie de VIH dans cette province est unique par rapport aux autres juridictions du Canada, car plus des trois quarts de nos nouvelles infections surviennent chez les personnes qui utilisent des drogues injectables (la moyenne canadienne se situe sous la barre des 14 %).